samedi 8 octobre 2011

Plus d'huile de palme dans nos placards.

L'huile de palme est un des composants les plus utilisés dans la fabrication de produits alimentaires et cosmétiques. C'est en effet la matière grasse la plus utilisée au monde.
Il s'agit d'une huile végétale issue de la culture du palmier à huile, principale responsable de déforestation notamment sur l’île de Bornéo en Indonésie.
80% de l'huile de palme mondiale y est aujourd'hui produite ainsi qu'en Malaisie.
Ces deux pays ont vu depuis plusieurs dizaines années, leur géographie et leur environnement totalement bouleversé par l'essor de la culture de ces palmiers.
Rien qu'à Bornéo 2 millions d'hectares de forêt vierges disparaissent chaque année et avec eux la quasi totalité des espèces qui y vivent, comme les orangs outans.
Et c'est sans compter les populations déplacées, menacées et exploitées par cette industrie.

(exploitation de palmiers à huile)

(exploitation / forêt tropicale)


(progression de la déforestation depuis 1950)

Dénoncés par plusieurs ONG pour leurs conséquences environnementales, notamment Greenpeace, certains grands groupes commencent à abandonner progressivement l'utilisation de l'huile de palme. (voir le spot dénonçant Nestlé)
C'est entre autre le cas de Casino qui s'est engagé à garantir 200 références de la marque Casino sans huile de palme.
Nestlé à lui aussi décidé de ne plus se fournir en huile issue d'Indonésie.


De plus "Consommée sur le très long terme, elle provoque des dépôts de graisse dans les artères, qui grossissent, forment des caillots et favorisent les infarctus", affirme Raphaël Gruman, nutritionniste de Diet at work (*)

Je vous mets donc au défi lors de vos prochaines courses de réussir à remplir votre panier avec des produits sans huile de palme. Car elle est présente partout, dans les gâteaux, les biscuits apéritif, les pâtes fraîches, les plats cuisinés, les glaces, le chocolat, les pâtes à tartiner, les céréales, le pain grillé et même le lait pour bébé...
Voyez par vous même avec la liste des marques de cosmétiques et de produits alimentaires utilisant cette huile ci dessous :




Nous avons essayé de nous y tenir fermement lors de notre dernière visite en grande surface, du coup plus de cookies, plus Nutella mais de la confiture maison, plus de bretzels pour l'apéritif mais d'autres "biscuits" certifiés sans huile de palme, tout comme pour les chips. Et nous ne comptons pas nous arrêter là.
Concernant les cosmétiques nous ne sommes pas concernés puisque l'on a adopté le savon d'Alep et la base lavante neutre en guise shampoing.


Mais le problème reste complexe, comme il l'est expliqué sur le site Mes Courses Pour La Planète :
"Difficile de bannir l'huile de palme... sauf à la remplacer par une huile posant des problèmes similaires, comme l'huile de soja, qui est également associée à la déforestation par exemple, poursuit le site. Les associations écologistes et les experts recommandent donc plutôt d'utiliser votre pouvoir de consommateurs pour encourager la transition vers des systèmes de production d'huile de palme minimisant les impacts négatifs sur l'environnement et les personnes." (*)


Vous retrouverez ici un extrait de l'émission Capital Terre qui avait consacré un de ses reportages à ce sujet
>> Capital Terre, L'huile de palme

Ici un spot dénonçant la marque Dove pour sa participation à la déforestation par l'emploi de l'huile indonésienne dans ses produits.
>> Spot Dove

Et enfin le trailer du film documentaire Green sur la déforestation en Indonésie causant la disparition des orangs-outans.
>> Trailer Green



(*) Source l'express.fr

mercredi 21 septembre 2011

Nouvelle réflexion sur nos futur achats.

Eh ben ça c'est un titre qui en promet des choses.

Alors par où commencer...

 Il y a en réalité deux petites nouveautés qui se mettent en place :
  •  Informer notre entourage de nos envies
Tout d'abord en faisant du vide chez nous et en se débarrassant des objets que l'on avait en trop on s'est vite rendu compte qu'en réalité on en avait encore beaucoup d'autres et qu'il était très facile de se laisser à nouveau envahir.
Exemple flagrant, le petit électroménager. 
Notre entourage nous a offert très gentiment certains objets dont au final on ne se sert pas du tout voir extrêmement peu.
Je trouve regrettable au final qu'un tel geste s'avère "inutile" et reste au fond d'un placard, faute d'un réel besoin.

(qu'est ce que vous voulez qu'on fasse de tout ça ? je pense sincèrement que ça ne nous serait d'aucune utilité)

Les fêtes de Noël se profilant doucement à l'horizon, et mon anniversaire arrivant à grands pas (heureusement que les cadeaux compensent les années ^^), on a commencé à songer à une solution pour ne pas que ces cas se reproduisent.
On a décidé à l'avenir de ne demander en cadeau ou de ne citer comme idées que des choses qui nous soient vraiment nécessaires, que l'on est sûr d'utiliser. Peu nous importe d'avoir l'équivalent du rayon équipement ménager de chez Darty chez nous, le but n'étant pas de collectionner tout le matériel possible et imaginable si à terme il prend la poussière. 
Nous préférons largement que l'on nous demande si telle ou telle chose nous conviendrait, gâchant un peu l'effet de surprise plutôt que de rester dubitatif face à un objet choisi sans avis préalable.

  • Choisir la qualité, et limiter les quantités
Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens.
Prenons quelques exemples suffisamment parlants. 
En tant que membre de la gente féminine je suis évidement victime de boulimie vestimentaire (bien que je tente de me calmer, les nouvelles collections automne/hiver ne m'aident pas tellement...).
Mais est-ce vraiment nécessaire d'entasser pulls, robes ou tee shirts sous prétexte qu'ils ne sont pas chers et que donc si je ne les porte pas longtemps ça ne sera pas très grave ?
Ne vaut-il pas mieux choisir de jolies pièces, de bonne qualité, qui nous plaisent vraiment et dont on ne se lassera pas ? Je pense que si au vu du nombre de vêtements que je revends ou donne. 
(D’ailleurs vous pouvez d'ores et déjà m'envoyer vos dons pour que j'applique cette nouvelle philosophie)
De plus avoir moins de choix nous aidera tous les matins lorsque l'on devra choisir quoi porter, tranquillité d'esprit assurée.

Cette démarche est aussi applicable pour tous les autres achats que nous faisons, doit on choisir en fonction de son besoin immédiat et de son budget actuel ou ne pourrions nous pas attendre de trouver l'Objet que l'on veut vraiment et dont on sera pleinement satisfait et dont on ne regrettera pas l'achat ?

Je me contente actuellement d'un vulgaire portant sur roulettes en guise de garde robe, faute de trouver, le rangement qui me convient. 
On m'a récemment suggéré un modèle "pas cher" de nos amis suédois, comme ça, en attendant de trouver. Mais justement je n'ai pas envie de tomber dans un nouveau provisoire, dans une espèce de cache misère qui au final ne me plaira pas plus que ce que j'ai actuellement.
A quoi bon remplacer ce qui ne nous convient pas par autre chose d'à peine mieux, d'autant plus qu'une fois que j'aurais trouvé la perle rare je n'en serais que plus contente.

Pour plus de précisions je vous conseille (une nouvelle fois...) vivement de jeter un œil à l'Art de la Simplicité ou l'Art de l'Essentiel de Dominique Loreau  mais aussi à 99 Objets Nécessaires et Suffisants du même auteur.





vendredi 9 septembre 2011

Stop aux mégots !

Aujourd'hui petit coup de gueule concernant nos amis fumeurs et les mégots qu'ils jettent volontiers par terre dès qu'ils sont à l'extérieur.

Que ce soit en terrasse, devant les bars, les lycées ou tout autres lieux publics, pendant les pauses au bureau, à la plage, sur les pistes de ski (Il n’est pas rare de trouver, sous chaque pylône de télésiège, pas moins de 30 000 mégots qui s’enfoncent dans le sol !), en ballade, en voiture, et je ne parle même pas des cendriers vidés au feu rouge ou sur les parkings etc...
Et c'est encore pire depuis l'interdiction de fumer dans les lieux publics.


En 1998, 954 millions de kg de mégots (les filtres) se sont retrouvés partiellement dans les rues, les cours d’eau, etc. dans le seul petit pays qu'est la Suisse. Imaginez ailleurs, et surtout avec l'augmentation du nombre de fumeurs depuis plus de 10 ans...


J'ai envie de dire : 
 "Et chez vous aussi vous écrasez votre mégot sur le plancher du salon, la moquette de la chambre ou alors peut être que vous le jetez par la fenêtre dès que votre clope est finie ?
"Non hein, ben alors pourquoi le faire dehors ?"

Parce que outre le fait que c'est juste relativement répugnant de trouver un mégot sur chaque centimètre carré de trottoir ou pire, de plage, lorsque ça finit dans la nature, forcément il y a un impact.

En effet :
  • Un mégot de cigarette jeté dans la nature sera encore là pendant 12 ans. 
  • Un mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau, la rendant impropre à la consommation..
  • Un m3 de neige est pollué par 1 mégot ; bonne nouvelle quand on pense que l’eau de cette neige ira rejoindre les cours d’eau et les nappes phréatiques. En s’enfonçant dans le sol, les mégots vont diffuser une partie de leurs composants toxiques.
  • Les mégots des plages finissent en pleine mer et certaines animaux les prenant pour des proies s'étouffent en les avalant.
  • Gare Saint Lazare : 560 mégots ramassés en 20 minutes 
  • 12 feux de forêt par jour seraient en partie imputables aux cigarettes et mégots (d’après les autorités australiennes) 
  • 4300 milliards de mégots jetés dans les rues chaque année dans le monde.


Les cigarettes contiennent du tabac, mais surtout des substances chimiques toxiques type chlorures de vinyle, pyrènes, uréthane ou autres produits aux noms tout aussi poétiques les uns que les autres !

Prenons un fumeur régulier, qui consomme un paquet tous les 2 jours, depuis 10 ans = 20 x 182 jours x 10 ans = 36 400 mégots susceptible de finir par terre.
Imaginons qu'il en fume la moitié chez lui 36 400 / 2 = 18 200 qui finirait dehors et pour une seule personne !

Alors sous prétexte que d'autres se chargent de les ramasser pour vous dans les villes et que vous ne les verrez plus une fois jeté par la fenêtre de la voiture, il faudrait continuer à prendre l'environnement pour une poubelle ?
Jolie vision que voilà.



Le Petit Geste Vert : Arrêter de jeter ses mégots de cigarettes par terre, en pleine nature ou investir dans un cendrier de poche.


Sources: OMS, Laboratoire cantonal vaudois. 

mardi 6 septembre 2011

Comment bien choisir ses oeufs

Aujourd'hui voici quelques petits conseils pour bien choisir ses œufs face aux multitudes de boites présentées dans nos supermarchés.

Il existe 4 catégories d'œufs classés selon le mode d'élevage, à savoir :
- catégorie 0 >  les oeufs de poules élevées en plein air (agriculture biologique)
- catégorie 1 >  les oeufs de poules élevées en plein air
- catégorie 2  >  les oeufs de poules élevées au sol
- catégorie 3  > les œufs de poules élevées en cages (aussi appelées en batterie, évidement à éviter.)

Et là vous vous demandez comment faire la différence, outre les mentions présentes sur les boites.
Eh bien grâce au code présent sur l'œuf.




Le premier chiffre noté avant la mention FR symbolise le code d'élevage.

Reprenons donc la signification de ce code :

- Code 0 > L'œuf de plein air, "Agriculture Biologique"

  • Abris et végétation sur le parcours extérieur ;
  • A l'intérieur, nombre de poules limité et densités plus faibles ;
  • Alimentation biologique à 90% minimum.
  • Mention sur la boite : œufs de poules élevées en plein air + le logo AB

- Code 1 > L'œuf de plein air 

  • En journée, accès à un parcours extérieur en majeure partie recouvert de végétation (4 m2 de terrain par poule).
  • Mention sur la boite : œufs de poules élevées en plein air


- Code 2 > L'œuf de poule élevées au sol
  • Pas de cages MAIS,
  • Les poules restent exclusivement à l'intérieur des bâtiments ;
  • Pas d'accès au plein air.
  • Mention sur la boite : œuf de poules élevées au sol 



- Code 3 > L'œuf de poules élevées en cage (à éviter autant que possible)

  • Cages conventionnelles : 4 à 5 poules entassées dans chaque cage; la surface de vie de chaque poule est celle d'une feuille de papier A4 ;
  • Cages aménagées : jusqu'à 60 poules par cage. Perchoir, nid artificiel et coin litière.
  • Les poules en cage souffrent d'entassement, de stress, de fractures.
  • Mention sur la boite : "œufs de poules élevées en cage", souvent en petits caractères sur un côté



Alors quel choix vous parait le mieux...?


Vous trouverez plus d'informations juste là



Le Petit Geste Vert : Acheter ses oeufs Bio ou avec la mention "Elevées en plein air" (code 0 et 1) en plus ceux ci sont généralement vendus dans des boites en carton recyclé en non pas dans des boites en plastique.



samedi 3 septembre 2011

Nouvelle habitude de soins quotidiens

Il est déjà bon de préciser que j'ai beau être une fille, tout ce qui est maquillage, soins du corps, gommage etc c'est pas mon truc. 
Ça me saoule, je trouve ça long et fastidieux, bref je suis assez feignante de ce coté là.
Mais, (oui parce qu'il y a un "mais", sinon il n'y aurait pas d'article), je pense avoir trouver un petit rituel auquel être capable de me tenir et qui en plus va dans le sens de mes objectifs. Que demander de plus ?

Rituel que j'ai découvert en lisant L'art de la Simplicité (encore lui, ce bouquin est une mine d'or, donc je risque de le citer souvent).
A savoir se brosser le corps, oui bon dit comme ça, ça ne vend pas du rêve j'en conviens.
Et pourtant en se brossant le corps à sec, à raison de 5min par jour permet d'entretenir sa peau, de se tonifier et de mieux éliminer les toxines.

(J'ai opté pour celle-là, achetée sur Tout Allant Vert)


Voici donc comment procéder en quelques étapes :

- Première étape : Brossage pendant cinq minutes. Utiliser toujours une brosse en fibre végétale et entièrement naturelle.Commencez par les orteils en insistant sur les ongles, puis les pieds, les talons, les chevilles, les mollets, les genoux, les cuisses sur tout le tour, les fessiers, l’estomac, la poitrine, les côtes, les aisselles, l’arrière des bras, les épaules, les doigts (surtout les cuticules) et les mains, le cou et les oreilles. Toujours partir des extrémités pour revenir vers le cœur.
Je tiens à préciser que les 2 ou 3 premières fois peuvent paraitre un peu douloureuses comme la peau n'est pas encore habituée. Désormais au bout d'une semaine tout va bien et j'apprécie de plus en plus.

 - Deuxième étape : Rinçage en prenant votre douche. 

- Troisième étape : Polissage, faites-vous briller en vous frictionnant avec une petite serviette rugueuse. Essuyez-vous énergiquement par gestes circulaires, sans oubliez les orteils. Concentrez-vous sur chacune des parties brossées en mouvement circulaire.  
Grand changement pour moi qui avait l'habitude de m'enrouler dans une serviette et de me "laisser sécher".

- Quatrième étape : Massage avec de l’huile. L'équivalent d'une demi-cuillère à café pour tout le corps suffit.


Je n'en suis pas encore là vu que je tente désespérément de venir à bout de mes 3 crèmes hydratantes entamées -__-'




 Bénéfices d'un brossage corporel à sec :
  • stimuler la circulation du sang afin d'accroître la capacité d'apporter de l'oxygène et les autres éléments nutritives nécessaires à la peau
  • stimuler le système lymphatique, drainer et évacuer les toxines et autres déchets
  • éliminer les peaux mortes, renouveler et régénérer les cellules
  • améliorer la fonction du système nerveux, renforcer le système immunitaire
  • aider à combattre la cellulite et les amas graisseux
  • stimuler la production du sébum pour nourrir la peau sèche
  • avoir une peau lisse, douce, satinée et lumineuse
  • accroître l'énergie, stimuler et tonifier le corps
  • se sentir bien, légère et vivifiée
  • se pratique n'importe tout

Le Petit Geste Vert : Se brosser avant la douche permet d'entretenir son corps tout en se passant de gommage et crème hydratante, pas toujours très saines pour la peau.

mercredi 31 août 2011

Objectifs (2)

De retour après un week-end end fort chargé, j'en profite pour faire un petit point sur l'avancement des objectifs en cours.


- Supprimer l'usage de produits d'entretien de grandes surfaces : EN COURS
( -1 produit / 9 )

Tout petit progrès de ce coté là, je suis venu à bout de mon anticalcaire chimique à souhait qui nécessiterait une combinaison de protection digne de celles des centrales nucléaires tellement il pique le nez et assèche les mains.
(oui je sais si on mets des gants les mains sont sauves, sauf que j'ai l'impression d'avoir autant de sensations que si je portais des moufles, et ça handicape  plus qu'autre chose. Bon je me force quand même pour les toilettes hein je suis pas non plus une kamikaze à ce point)
Donc maintenant à moi de trouver le nouveau produit miracle "propre" pour le remplacer. Je vous tiendrais au courant de son efficacité.


 - Ne plus utiliser de gel douche et shampoings vendus en grandes surfaces : EN PROGRES
 ( -1 produit / 11 )

Idem de ce coté là, ça avance lentement mais surement avec un flacon de shampoing en moins, la fin des échantillons de shampoing et gel douche récupérés dans les hôtels (ne JAMAIS les rapporter, ça s'entasse de partout dans la salle de bain et on s'en sert jamais, et je ne parle même pas des échantillons gratuits des magazines ou donnés en parfumerie...), et très bientôt fin du gel douche. Youhou !!
Oui bon après il reste encore un gel douche presque intact, un gommage, et deux shampoings, sans parler des trois crèmes hydratantes restantes, etc, le tout étant déjà entamé évidemment. Mais on y croit, on y croit...


- Faire le vide dans mon intérieur : EN PROGRES
 ( -1 carton plein de vieilleries)

J'ai donc fait le tour des placards de toutes les pièces pour trier tout ce qui ne nous servait à rien. Autant dire que ça n'était pas une mince affaire.
Il en est ressorti un plein carton de classeurs, cintres, couverts, passoire, porte clé, boite, vase, balles, etc...
J'ai tout laissé à coté des poubelles en écrivant "SERVEZ-VOUS" sur le carton, à peine une demi journée plus tard le carton avait disparu.
Difficile de faire plus efficace pour se débarrasser de ce qu'on ne veut plus et d'en faire profiter les autres.
Et malgré ça j'ai l'impression qu'on entasse encore trop de choses inutiles, parce évidement lors du premier tri j'en ai oublié, mais aussi parce depuis j'ai prévu de remplacer certaines choses, donc les anciennes vont bien devoir disparaitre, il devrait donc bientôt y avoir un deuxième carton en libre service. ^^



- Limiter ma consommation de produits plastiques : EN COURS

Vraiment pas évidement comme objectif tant le plastique est partout, mais j'ai tout de même réussi à faire quelques progrès, comme par exemple :
- Remplacer me vilaine brosse à cheveux en plastique qui fait les cheveux électriques, qui les casse et qui a tout le temps l'air cracra par un joli peigne en bois. (trouvé sur  Tout Allant Vert)
- Remplacer les épingles à linges en plastique qui fermaient mes paquets d'aliments ouverts, et qui accessoirement me lâchent les unes après les autres, par de jolies pinces en bois. (trouvé également sur  Tout Allant Vert)
- Me débarrasser d'objets en plastique inutilisés. (cf : Faire le vide dans mon intérieur)

Le but n'étant pas ici de donner pour se débarrasser de plastique et avoir bonne conscience mais juger de ce que l'on a besoin de conserver ou remplacer ces objets détériorés par d'autres en matériaux plus nobles et plus sains : bois, métal ou verre.



Je reviendrais dans un prochain article sur la nouvelle démarche que je vais tenter de mettre en place quant au choix de nos objets du quotidien, ainsi que sur mon nouveau rituel "soins du corps".

jeudi 25 août 2011

Et si aujourd'hui on sauvait des tigres...

(cliquez sur l'image pour accéder au site)


Aujourd'hui pas de conseils ou d'astuces à réaliser dans son intérieur mais un petit article  pour faire suite à l'action lancée par le WWF à l'automne dernier afin de préserver les 3200 félins restant aujourd'hui et tenter de doubler ce nombre d'ici 2022, à savoir la prochaine année du Tigre.

En effet au cours du siècle dernière près de 95% des tigres ont disparus, principalement par la faute de l'homme.

Fin 2010 les représentants des treize pays abritant encore quelques spécimens de tigres se sont rassemblés à Saint-Pétersbourg afin de prendre des mesures radicales pour préserver l'espèce.

A nous aujourd'hui de les aider et de faire un petit geste depuis chez nous, où que nous soyons nous pouvons aussi participer à cette action en cliquant juste là

Pour plus d'information sur cette action vous pouvez aller consulter la page dédiée à cet effet, ici.


Le Petit Geste Vert : Signer les pétitions concernant les actions de préservation de l'environnement.

mardi 23 août 2011

Les moteurs de recherches verts

D'après le London Times une recherche sur Google consommerait l’équivalent énergétique de porter le contenu d’une tasse de thé à ébullition !

Il serait peut être donc temps de songer à utiliser un moteur de recherche contribuant à la sauvegarde de l'environnement, non ?

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :


Tout d'abord Ecosia :

(cliquez sur l'image pour y accéder)


Ecosia est une initiative jumelée de Bing et Yahoo associée au WWF.
Ils reversent 80% des revenus publicitaires générés par les liens sponsorisés issus d'un moteur de recherche au programme WWF de la protection de la forêt amazonienne.
Vous pouvez même suivre l'avancement de votre action une fois qu'Ecosia sera devenu moteur de recherche par défaut.

Un porte-parole du WWF a déclaré : « Un utilisateur moyen d’Internet pourrait protéger jusqu’à 2.000 mètres carrés de forêt tropicale par an en utilisant Ecosia. Si seulement 1% des utilisateurs d’internet au global faisaient leur recherches par Ecosia, nous pourrions sauver l’équivalent de la Suisse chaque année au niveau de la forêt tropicale ».



 Sinon Ecosearch

(cliquez sur l'image pour y accéder)


A chaque recherche faite via Ecosearch, les annonceurs du site font un don à des associations caritatives dédiées aux causes environnementales telles que :

Sierra Club, TreePeople, National Resource Defense Council, Heal the Bay, Rainforest Alliance, Healthy Child Healthy World, The Remedee Foundation.



Il y avait aussi Ethicle qui pour 100 recherches effectuées déclanchait la plantation d'un arbre via l'association Planète Urgence
C'était d'ailleurs mon moteur de recherches mais qui depuis quelques temps ne fonctionne plus, j'ai donc opté pour Ecosia



Ceci étant dit n'oublions pas que le simple fait de se servir de son ordinateur consomme une importante quantité d'énergie, donc en plus de se donner bonne conscience en utilisant ce genre de moteur de recherches, réfléchissons également sur l'utilisation que l'on fait de notre PC, ne pourrions nous pas la limiter un peu...?
Moi la première j'avoue ne pas y penser alors que par exemple je fais attention à ne pas laisser de lumières allumées, à éteindre les appareils en veille etc...
A chacun de choisir ses petits gestes ou de réfléchir à comment encore les améliorer.


Le Petit Geste Vert : Penser aux moteurs de recherche qui s'engagent auprès d'associations de préservation de l'environnement.

samedi 20 août 2011

Pensez à fermer vos volets la journée

Petit rappel d'un conseil fort judicieux pour préserver un peu de fraicheur chez soi avec la chaleur que nous avons en ce moment :


Fermez volets ET fenêtres toute la journée.




Ainsi vous garderez l'air frais du matin à l'intérieur et l'air chaud sera stoppé par les volets et fenêtres closent. 

Car si vous laissez ces dernières ouvertes malgré les volets clos en espérant créer des courants d'air, vous ne ferez qu'aggraver la situation en faisant entrer l'air chaud qui stagne derrière les volets.
Évidemment éviter aussi de faire tourner le four ou de laisser des appareils électriques allumés, inutile de générer plus de chaleur.

Si vous n'avez pas de volets, fixez un tissu de préférence blanc à l'extérieur de la fenêtre, il réfléchira le soleil et les rayons ne traverseront pas les vitres évitant ainsi l'effet "loupe".

Enfin le soir et la nuit ouvrez le plus possible pour faire circuler l'air frais que vous maintiendrez à l'intérieur la journée suivante.

C'est ce que nous faisons en ce moment avec plus de 30C° dehors ça reste relativement agréable à l'intérieur, bon on a un peu l'impression de vivre dans une grotte, j'avoue... 


Le Petit Geste Vert : Fermer ses volets et fenêtres par temps chaud permet de se passer de climatiseur ou de ventilateur et donc de faire des économies.

vendredi 19 août 2011

Comment trier ses déchets dans sa salle de bain

Eh oui le tri des déchets ne se réduit pas aux seules poubelles de la cuisine !
Car il faut savoir que si 84%* d'entre nous trient dans le reste de la maison seulement 55%* adoptent les mêmes attitudes dans leur salle de bain.

Si comme beaucoup de français ( 79%  dont moi inclus...)  vous avez du mal à vous y retrouver quand il s'agit de recycler les produits d'hygiène ou de soins, voici quelques pistes : 

Les 3 grandes règles du tri s'appliquent toujours :
-  On recycle les emballages en acier, aluminium, papier/carton et verre.
-  Attention ! Exception pour le plastique : seuls les bouteilles et les flacons se recyclent. Tubes et pots se jettent aux ordures ménagères.
-  Les emballages uniquement sont a réserver à la poubelle de tri : exit brosses à dent, cotons…



(une jolie collection de flacons que j'essaye patiemment de terminer + en cadeau bonus le joli lavabo vert anis :D )


En résumé :

Dans la poubelle à ORDURES MÉNAGÈRES :
Rasoir jetable ; Coton-tige ; Couche jetable pour bébés ; Cosmétiques (rouge à lèvre, mascara, pinceaux …) ; Lingettes imprégnées (démaquillantes, pour bébé…) ; Brosse à dent ; Tube de crème ; Pot rond (masque pour cheveux, crème…) ; Disque à démaquiller en coton.

Dans la poubelle de TRI :
Bombe à raser ; Flacon de lait ou crème pour le corps ; Aérosols (déodorant, spray cheveux) ; Bouteille de nettoyant ménager et d’eau de javel ; Flacon de shampooing ou de gel douche ; Flacon de lessive et d’assouplissant ; L’étui carton des produits cosmétiques ; Flacon de parfum en verre


* Selon une étude commandée par Ipsos commandée par l’organisme Eco-Emballages publiée le 8 mars 2010.

lundi 15 août 2011

Tout Allant Vert

Aujourd'hui amis lecteurs vous allez profiter du bilan de ma commande passée il y a peu sur le site de Tout Allant Vert  " la boutique pour un mode de vie écologique et durable ", d'après leur propre slogan.
(Petits chanceux ^^ )


Cette dernière était donc composée de
- 1 Kit de lavage optimisé, soit 6 balles de lavage + 4 battoirs 
- 1 lot de 40 sacs poubelle 
- 1 Cahier de recettes pour le ménage et la lessive 100% écolo (rien que ça ^^) 
- 1 économiseur d'eau pour chasse d'eau 
- 1 lot de 15 paquets de 10 mouchoirs en papier recyclé



Passons aux avis concernant les produits

- Le Kit de Lavage : 
Très contente de cet achat, il permet grâce à l'effet de "battoir" des balles d'avoir un linge mieux lavé et plus doux et le tout évidement sans abimer le linge. (comme au temps des lavandières et des lavoirs...)

Et en plus c'est économique car :
        - le linge est mieux brassé, la lessive mieux diffusée = on met donc moins de lessive et d'assouplissant. (je l'ai même totalement supprimé il y a un moment déjà)
        - le linge est mieux lavé = on peut donc tout laver avec le programme économique de son lave-linge, moins long et moins chaud = moins d'électricité consommée.


- Les sacs poubelles :
Pourquoi choisir de me passer des sacs classiques vendus en supermarchés ? Tout simplement parce que ceux-ci se dégradent 100 fois plus vite que les sacs ordinaires en étant tout aussi résistants ! Ils se seront dégradés à 60% en 3 mois.
En plus ils existent en 20, 60 et 120 litres, de quoi satisfaire tout le monde.


- Le cahier de recettes :
Puisque j'ai pour objectif de ne plus utiliser les produits ménagers issus des grandes surfaces, autant avoir les infos nécessaires sous la main. ^^
Ce petit cahier est très complet et donne plein plein plein d'indications sur l'usage de différents produits non nocifs pour détartrer, dégraisser, faire sa lessive etc...
Petit bémol, le tout est classé par produit et non par usage ou pièce de la maison concernée, c'est un peu plus compliqué pour s'y retrouver.

- L'économiseur de chasse d'eau :
Achat qui dans mon cas risque de s'avérer inutile puisque je n'avais pas tenu compte que nous logeons dans un appartement dont les installations sanitaires remontent, pour notre plus grand bonheur, au moins aux années 60 (fan des sixties soyez les bienvenues ! ^^)

Soit des sanitaires vert anis (oui oui !!) et des carrelages dignes de l'Oeil Magique (vous savez ces livres où on est sensé voir des éléments en 3D dans des images qui piquent les yeux. J'attends toujours de voir apparaitre quelque chose sur le sol de ma salle de bains... *_*)  

Bref !
Cela étant dit, notre chasse d'eau datant des heures de gloire des "4 Garçons dans le vent", ne se prête pas à l'installation de ce genre de système...
J'aurais donc toujours l'impression de vider l'équivalent d'une baignoire à chaque fois que je tirerais la chasse. -_ -'

Mais en revanche je ne peux que vous le recommander car ce simple petit objet fixé sur votre chasse d'eau vous permettre d'économiser jusqu'à 22m3 d'eau / an soit environ 30€ sur votre facture !


- Les mouchoirs en papier :
Je vous fais grâce d'un avis, hein, parce que bon un mouchoir reste un mouchoir. 
Le seul avantage de ceux-ci étant qu'ils sont recyclés et vu la consommation de l'homme de la maison on aura un peu moins l'impression d'abattre un arbre à chaque nouveau paquet.
Et ils existent aussi en boite de 100. ^^



BONUS : L'entreprise est basée dans le Nord de la France, ils utilisent des cartons de réemploi ou recyclés pour les colis, les protections sont à base de papier broyé ou de calage en amidon de maïs et ils impriment tout sur du papier recyclé. Que demander de plus... ^^



Les Petits Gestes Verts
- Utiliser des balles de lavage permet d'économiser la lessive et l'électricité.
- Remplacer les sacs poubelles classiques par des sacs qui se dégradent plus rapidement ou par des sacs recyclés.
- Choisir des produits ménagers BIO ou fait maison est plus économique et moins nocif pour l'environnement.
- Installer un système supplémentaire sur sa chasse d'eau.
- Privilégier les mouchoirs en papier recyclé, ou encore mieux les mouchoirs en tissu.

Objectifs

Quelques petites précisions au sujet des objectifs que l'on s'est fixés :

- Supprimer l'usage de produits d'entretien de grandes surfaces : EN ATTENTE

On peut aisément s'en passer et leur trouver des remplaçants à base de produits naturels, tel que le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le savon de marseille, etc...
Les exemples de "recettes" sont très faciles à trouver sur internet, j'attends donc impatiemment de finir enfin ceux qu'ils me restent encore avant de passer à des solutions bien moins polluantes notamment pour l'eau à laquelle ils sont mélangés.

En effet les solvants, présents dans les détachants de vêtements, provoquent de graves pollutions de l'eau. Pour la santé de l'homme, ils affectent les voies respiratoires, les yeux et les reins.
Les phosphates contenus dans les lessives provoquent la croissance excessive d'algues et diminue l'oxygène dans les milieux aquatiques.



 - Ne plus utiliser de gel douche et shampoings vendus en grandes surfaces : EN COURS

Si l'on prend la peine au moins une fois la peine de lire l'étiquette d'un flacon de gel douche ou de shampoing on se rend vite compte qu'à moins d'avoir une formation de chimiste on y comprend quasiment rien.
Mis à part une liste d'ingrédients tous plus illisibles et compliqués les uns que les autres, on ne trouve pas grand chose quant aux effets de tous ces noms savants.
Car même si l'on nous vend ces produits sous de jolis noms rappelant la nature et qu'ils sont constitués à 80% d'eau, le fait est que plus d'un des produits ajoutés est reconnu nocif pour la santé et pour l'environnement.
Ils sont notamment allergisants, irritant, polluant, ou perturbateurs sur la thyroïde... 
Je vous laisse consulter les effets de tous ces produits juste ici. 

Là aussi j'attends patiemment la fin des flacons déjà entamés (à croire qu'ils se remplissent tout seul...) afin d'opter pour des savonnettes et bases lavantes neutres.
A noter que l'homme de la maison a pris de l'avance en se passant déjà de gel douche et il a l'air de plutôt bien le vivre ^^




- Faire le vide dans mon intérieur : EN COURS

Il s'agit plus ici d'une réflexion sur mon mode de consommation et sur l'utilité des tous les objets et produits qui m'entourent.
Vous pouvez consultez l'article L'Art de la Simplicité publié précédemment pour plus de précisions.
Le but ici étant de relativiser sur ce que l'on trouve essentiel à notre quotidien et savoir s'en passer intelligemment.


- Limiter ma consommation de produits plastiques : EN RÉFLEXION

Vaste et complexe sujet.
Si l'on n'y prête pas attention, on a du mal à se rendre compte à quel point le plastique a envahi nos vies.
Emballages, flacons, jouets, sacs, décoration, voitures, téléviseurs, CD, vaisselle, bouteilles, boites de conservation, petit électroménager, stylos...
Qui dit plastique, dit pétrole et chacun sait que sa production ne durera pas éternellement et qu'elle est très polluante. Sans compter que le plastique est bien loin d'être totalement recyclé.

Nous songeons donc aux moyens de réduire progressivement notre consommation de plastique au sein de notre foyer.
Ce sera notamment l'un des effets bénéfiques lié à nos deux premiers objectifs.

 

samedi 13 août 2011

Attention à la consommation des Box TV / Internet

Aujourd'hui chacun sait que les appareils laissés en veille consomment de l'énergie pour rien, notamment les téléviseurs et les ordinateurs.
En effet au niveau de la France, si tous les foyers éteignaient leurs appareils en veille,l'énergie économisée correspondrait à la production du quart d'une centrale nucléaire, soit la consommation d'électricité des villes de Lyon et Nice réunies, selon l'ADEME.

En revanche il y a un appareil auquel on ne pense pas forcément, les Box TV/Internet.




(magnifique photo, j'en conviens...)


Les boxs ADSL consomment 10 watts, et ce constamment, puisque grosso-modo personne n'éteint son boîtier.
Quant au niveau des décodeurs TV ils consomment en effet quasiment autant  en fonctionnement qu'en veille. Soit 10 Watts environ pour les principales, et plus de 20 pour la Dartybox. 


Selon le magazine Terra Eco, la consommation francaise des boxes serait d'un coût annuel moyen de 30 euros, dont 18 euros en mode veille
Soit presque deux mois et demi de production d’un réacteur nucléaire juste pour assurer l’alimentation de nos Box Internet.
En 2007, le magazine 60 millions de consommateurs avait déjà souligné cet abus.

Et depuis non seulement leur consommation électrique augmente d'année en année au gré des nouveaux modèles , mais le nombres d'usagers aussi, amplifiant d'autant plus ce phénomène.

Les boxes ADSL seraient ainsi les 5ème appareils électroniques les plus consommateurs d'énergie derrière les TV,  PC, décodeurs et écrans d’ordinateur.

Le Petit Geste Vert : Lorsque vous quittez votre domicile pour plusieurs jours, éteignez (entre autre) votre box. Pour une absence d’une semaine vous économisez  l’équivalent de la consommation mensuelle d’une lampe basse consommation.

Nous allons même jusqu'à l'éteindre tous les soirs, et vous ?







    vendredi 12 août 2011

    L'Art de la Simplicité

    Commençons l'explication de l'un de mes objectifs : Faire le tri dans mon intérieur

    Sacré mission !

    Parce que mine de rien sans s'en rendre compte on en entasse des choses inutiles, encore plus lorsqu'on vit à deux.
    Des choses purement inutiles, dont on ne se sert plus, qu'on ne veut plus, du coup on garde, on stocke, on remplit placards et tiroirs à tout va.
    Exemple flagrant concernant la gente féminine : les vêtements...
    (oui hein on est toutes pareilles, cette robe ? mmh non on sait jamais si j'avais l'occasion de la reporter, ce tee-shirt tout délavé ? mmh non je l'aime trop même si je le mets jamais... j'en passe et des meilleures...)

    Puis un jour, après avoir pris la résolution de faire du tri dans ma penderie je tombe sur ce livre :
    L'Art de la Simplicité de Dominique Loreau.



    L'auteur se base sur le mode de vie de son pays d'adoption le Japon pour nous apprendre à faire le vide autour de nous, à savoir faire le tri, la part des choses sur ce que l'on possède.
    En résumé, "Epurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, mangez plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit..."

    Plus facile à dire qu'à faire mine de rien, car ça n'est pas après une lecture du livre que tout devient évident, que l'on change du tout au tout et que l'on devient un parfait modèle de "simplicité". Mais ça pousse tout de même à réfléchir.

    En tout cas ce fut le début d'un changement dans le regard que je portais sur mes possessions, depuis mes placards et tiroirs se sont vidés des habits non portés (dieu sait qu'il y en avait...), les étagères de certains de leurs livres, CD et DVD dont je pouvais aisément me passer, etc...
    Le tout a été donné ou revendu pour palier au gaspillage.
    Et en plus faire quelques petits bénéfices à cette occasion, on se sent un plus léger et mieux chez soi, que demander de plus...?

    Le Petit Geste Vert : Apprenez à faire le tri et à vous débarrasser intelligemment de ce qui vous encombre.


    jeudi 11 août 2011

    Présentation

    Petite présentation rapide de ce que sera ce blog, ou du moins tentera d'être.

    Comme il l'est rapidement expliqué dans ma présentation, il s'agira ici de partager avec vous des idées, expériences ou tout autres choses ayant trait à des petits gestes quotidiens pour préserver à notre échelle notre environnement.
    Gestes venant compléter ceux qui sont désormais, du moins je l'espère, déjà une habitude, voire preuves de bon sens, par exemple :
    - trier ses déchets
    - éteindre les lumières des pièces que l'on quitte
    - arrêter le robinet lorsqu'on se brosse les dents
    - prendre une douche plutôt qu'un bain
    - acheter des produits de saisons et locaux
    - utiliser les anciennes impressions papier comme brouillons 
    - etc...

    Voir la rubrique "Pensez-y" dans la colonne de gauche.

    De mon coté voici les objectifs que je me suis fixée pour le moment, ils ne sont pas encore très nombreux mais le changement prend du temps, nous verrons bien si je réussi à les réaliser.
    Donc :
    - supprimer l'usage de produits d'entretient acheter en grande surface pour les remplacer par des produits réaliser à base d'ingrédients non nocif (vinaigre blanc, citron, bicarbonate etc...)
    - remplacer gels douche et autres shampoings par des savons et base lavante neutre + huiles essentielles.
    - trouver le juste équilibre dans tous les objets qui encombre mon intérieur, et apprendre à faire du vide en me débarrassant intelligemment de l'inutile.

    Grandes missions que voici ^^
    Je les ai déjà plus ou moins toutes débutées, j'y reviendrais très vite pour vous expliquer tout ça.

    LinkWithin

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...